dimanche 28 juillet 2013

Délice de Satan


Oscar Wilde nous a dit un jour que "le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder." Avec un nom pareil et mes antécédents gothiques, je plonge directement en enfer ! 

Avec cette diablerie, je participe au tour des recettes insolites, d'un tour en cuisine. La règle : faire la recette qui nous plaît, du moment que son nom soit hors du commun !

Les ingrédients
300 g de crème épaisse
300 g de farine
250 g de sucre en poudre
240 g de beurre
125 g d'eau
125 g de lait
70 g de cacao en poudre
60 g de chocolat noir
3 oeufs
3 cuillères à café de café soluble
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à café de colorant alimentaire rouge - en poudre

La recette

Le gâteau
300 g de farine
250 g de sucre en poudre
180 g de beurre
125 g d'eau
125 g de lait
70 g de cacao en poudre
3 oeufs
3 cuillères à café de café soluble
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à café de colorant alimentaire rouge - en poudre

Dans un saladier, tourner le beurre en pommade et le crémer avec le sucre.

Incorporer les oeufs un à un, sans cesser de battre.

Ajouter la farine, puis le café, le cacao, le bicarbonate, le colorant, l'eau et enfin le lait.

Verser la pâte dans un moule rond beurré et enfourner à 180° pendant 45 minutes. 

Démouler le gâteau sur une grille et le laisser refroidir.

Le glaçage
60 g de chocolat noir
60 g de beurre

Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat, à feu doux. 

Laisser refroidir à température ambiante.

La crème chantilly
300 g de crème épaisse à 30 % 

Placer les fouets du batteur une vingtaine de minutes au congélateur.  

Verser la crème dans un saladier, et la battre en chantilly. 

Le dressage
Couper le gâteau en trois dans sa hauteur, puis superposer les couches, en garnissant l'intérieur de crème chantilly.

Etaler le glaçage sur le gâteau, et réserver une journée au réfrigérateur.

Les photos